banniere_flash

Le secteur agroalimentaire en Languedoc-Roussillon

L’industrie agroalimentaire est une valeur sûre de la Région avec un chiffre d’affaires en hausse constante depuis 10 ans. Elle est créatrice de richesse et d’emplois.

Ses productions sont extrêmement diversifiées : des produits du terroir à forte typicité tels que vins, salaisons, huiles, fromages, plats cuisinés (en particulier à base de produits de la mer) aux produits de grandes marques qui sont également présents en région.

L’industrie vinicole représente le premier secteur agroalimentaire essentiellement constitué de très petites et moyennes entreprises (TPE et PME), qui produisent, commercialisent (majoritairement) et mettent sur le marché leurs produits.

Les entreprises de la filière vinicole régionale sont vecteur d’une offre atomisée et peu lisible. Elles disposent d’une capacité financière et organisationnelle faible.

Elles sont en pleine restructuration du fait de la crise liée à la baisse régulière de la consommation, au passage du vin-boisson au vin-plaisir et des avancées de la concurrence étrangère. Cette crise s’explique notamment par l’absence de grandes marques à large diffusion (contrairement aux spiritueux) sans que les signes de qualité trop spécifiquement français puissent y suppléer.

Sont présents également dans la Région Languedoc Roussillon, quelques groupes de grande taille dans les eaux minérales (Groupe Nestlé - Perrier et Quézac, La Salvetat-Danone), les boissons (Marie Brizard, Moncigale - Chais Beaucairois - Bacardi/Pernod/Ricard, Fruité), la confiserie/chocolat/épicerie (Haribo, Kraft Foods, Cantalou/Cémoi), la transformation de fruits et légumes (Conserves France, Chr. Hansen, Crudi, Zuegg), la salaison, les plats cuisinés (Montagne Noire, Spanghero, Rivière), les spécialités locales, les aliments pour animaux (Royal Canin, SESA, Virbac Nutrition) et les semences (Sakata Seed, Seminis, Rijk Zwaan France, Audecoop).

Les entreprises de plus de 20 salariés, qui ne représentent que 15 % du nombre total des entreprises du secteur, génèrent 78 % de son chiffre d’affaires et 92 % de sa valeur ajoutée. Ce sont également elles qui assurent la quasi-totalité de l’exportation agroalimentaire.

De façon générale, la majorité des industries agroalimentaires régionales est confrontée à une mutation indispensable qui s’accélérera dans les années à venir. L’enjeu prioritaire est de faire émerger par concentration/regroupement des pôles compétitifs ciblant leur stratégie sur la mise en place d’un outil industriel performant apte à satisfaire un marché souvent mondialisé.


Fiche réalisée par la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt du Languedoc-Roussillon

 

Documents

Cartographie des principaux groupes agroalimentaires internationaux et français implantés en Languedoc-Roussillon (de 20 salariés et plus)

cartes_groupes_iaa_implantés_en_

 

 

Haut de page