banniere_flash

Les chiffres clés en Languedoc-Roussillon

Sommaire :
Principaux chiffres clés
Les entreprises de 3 à 19 salariés
Les entreprises agroalimentaires de 20 salariés et plus

 

L’agroalimentaire est un pilier de l’économie régionale. Elle a, dans son ensemble, résisté à la crise.

En amont, les achats de matières premières agricoles se font de moins en moins en région, en raison de la perte de vitesse de la viticulture et du développement de filières moins consommatrices de matières premières agricoles régionales (dérivés de céréales, produits divers).

En aval, le développement des exportations favorise les destinations de plus en plus lointaines. Sur le marché domestique en revanche, on assiste à une reconquête des marchés de proximité à travers le développement de circuits alternatifs (grossistes, restauration collective, vente directe, …)

La recherche de nouveaux débouchés, les stratégies de marquage, la poursuite de l’effort d’innovation et l’adoption d’une démarche développement durable ont permis, malgré la crise, d’accroître la valeur ajoutée des productions régionales.

L’agroalimentaire régional a donc su préserver son activité et sa compétitivité et même améliorer sa durabilité économique par rapport à 2002.

Principaux chiffres clés 

Chiffre d'affaires .......................................................................................    8,6 milliards €
Chiffre d'affaires Export ............................................................................    1,5 milliards €
Effectifs permanents ..................................................................................   19 800
Nombre d'établissements ............................................................................   898

Source : Agreste Novembre 2011


Répartition du nombre d'établissements agroalimentaires sur la Région Languedoc-Roussillon,  par filière

Nombre d'établissements par filière

La sphère agroalimentaire régionale, malgré sa tendance à la concentration (qui se poursuit depuis 1992), reste majoritairement composée de très petites entreprises (TPE).

Cette concentration s’explique par la recherche d’économies d’échelles ou de taille critique pour structurer le développement à l’international, mais aussi les diverses politiques de qualités ou de marquage ainsi que par l’effort d’innovation.

Malgré tout, les petites entreprises de moins de 20 salariés et les TPE de moins de 10 salariés représentent 80% de la sphère agroalimentaire.

 

Répartition du chiffre d'affaires export des établissements agroalimentaires sur la Région Languedoc-Roussillon par filière

CA d'export par filière

Plus de la moitié des établissements régionaux exportent. Le CA à l’exportation avait chuté de 11% entre 1997 et 2002 mais il a progressé à un rythme impressionnant entre 2002 et 2009 pour s’établir à 1,5 milliard d’euros.

Le CA en région a régressé de 23%, mais a augmenté dans le reste de la France et en Union Européenne (44% pour cette dernière). Mais ce sont vers les destinations plus lointaines que les ventes se sont les plus développées. Les principaux marchés sont l’Asie (Japon et Chine) et l’Amérique du Nord.

 

Répartition du chiffre d'affaires des établissements agroalimentaires sur la Région Languedoc-Roussillon par filière

CA par filière

 

La filière Vin ne représente plus que 36% du CA régional, contre 46% en 2002.

 

Comparatif du chiffre d’affaires et du chiffre d’affaires export par filière

CA et CA d'export par filière
 

Répartition des salariés permanents et des saisonniers dans les établissements agroalimentaires de la Région Languedoc-Roussillon par filière

Salariés permanents par filière

Les entreprises de 3 à 19 salariés 

Le nombre d’établissement a régressé de 25% et est passé à 694 établissements.
Avec 5 469 salariés permanents ces entreprises accusent une baisse de 6%.
Ces entreprises représentent un chiffre d’affaires de 2 194 M€.

Les entreprises de 20 salariés et plus

Le nombre d’établissement a augmenté de 7% et est à présent de 201 établissements.
Avec 14 334 salariés permanents, leur effectif a augmenté de 16%.
Quant à leur chiffre d’affaire il est en hausse de 13% et s’élève désormais à 6 458 M€.
Ces entreprises contribuent désormais à 75% du CA Régional. La taille a donc été un élément clé de résistance à la crise.
 
 
Source des données chiffrées et commentaires : "Etat des lieux et évolutions de la sphère agroalimentaire du Languedoc-Roussillon de 1997 à 2009" Agreste Novembre 2011

À consulter :
>> Agreste : état des lieux et évolutions de la sphère agroalimentaire du Languedoc Roussillon de 1997 à 2009 (786 Ko, 20 pages, format PDF) 
>> Rapport dynamique des entreprises agroalimentaires (EAA) du Languedoc-Roussillon : Evolutions 1998 – 2010 (5 Mo, 216 pages, format PDF)
Pour en savoir plus : 
>> Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche (rubrique Régions / Languedoc-Roussillon)

 

 

Haut de page