banniere_flash

LES PRODUITS DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

Nutrition et bien-être

Sommaire
Manger est un des plaisirs de la vie
Partager la passion du goût avec les entreprises de la région Languedoc-Roussillon
Vos repères de consommation
L'alimentation méditerranéenne

Manger est un des plaisirs de la vie

En France, manger est par tradition un plaisir majeur de la vie, plaisir lié à la qualité de la gastronomie française, sans doute l'une des meilleures du monde.

" Manger est une activité spirituelle. Elle donne un goût à la vie, et le goût donne à l'Homme l'envie de continuer à vivre."
Professeur David Kayat, président de l'Institut National du cancer.


Manger est aussi un moyen de communiquer, de partager et d'échanger avec les autres. L'échange passe par notre identité culturelle alimentaire révélée par notre manière de manger. Cette identité culturelle alimentaire s'acquiert dès notre plus jeune âge grâce à l'entourage familial puis au travers de ce qui nous entoure (cantine, amis, etc.). Les aliments et les boissons ont un goût que nous aimons, ou pas, c'est entre autres ce qui fait que nous sommes tous différents.

Ce goût de l'aliment, sa saveur d'origine lui sont donnés par celui qui l'a cultivé, élevé, pensé, ainsi que du climat et de la terre où il prend vie. C'est son patrimoine culturel que nous apprécions tant.

Les aliments sont une ressource indispensable à notre corps. Les aliments au travers des diverses substances nommées nutriments permettent d'assurer le bon fonctionnement de notre organisme, ses nombreuses fonctions vitales et le renouvellement des cellules.

Il n'existe pas d'aliment parfait rassemblant à lui seul tout ce qui est nécessaire à notre organisme. Une variété des aliments est donc nécessaire. Le conseil de base pour un bon équilibre alimentaire est de manger de tout en quantité raisonnable. Les aliments consommés doivent appartenir à chacun des groupes d'aliments : fruits et légumes - pain céréales, pommes de terre et légumes secs - lait et produits laitiers - matières grasses - viandes, poissons et œufs - boissons.

Partager la passion du goût avec les entreprises de la Région Languedoc-Roussillon

Les entreprises de l'agroalimentaire de la Région Languedoc-Roussillon sont engagées dans cette démarche « alimentation et bien-être ». Elles valorisent les informations des produits au travers de 4 principes : la clarté, la véracité, l'objectivité et la loyauté de la communication.
Les entreprises souhaitent ainsi mettre en valeur le patrimoine culturel du produit.

Vos repères de consommation

Vos repères de consommation, notamment d'après le Programme National Nutrition Santé 2001-2005

 

 

Viandes et volailles, œufs

  • 1 à 2 fois par jour en quantité inférieure à celle de l'accompagnement.
  • viande : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras
 

Poisson, produits de la pêche

  • au moins 2 fois par semaine
 

Lait, produits laitiers  (yaourts, fromages)

  • 3 par jour, privilégier la variété, privilégier les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés
 

Pains, céréales, pommes de terre, légumes secs

  •  chaque repas et selon l'appétit, privilégier la variété, favoriser les aliments céréaliers complets ou le pain bio
 

Fruits, légumes

  • au moins 5 par jour, à chaque repas et en cas de petits creux, crus, cuits, nature ou préparés, frais, surgelés ou en conserve
 

Sel

  • limiter la consommation, préférer le sel iodé, ne pas resaler avant de goûter, réduire l'ajout de sel dans les eaux de cuisson , limiter les produits les plus salés
 

Produits sucrés

La saveur sucrée contribue au plaisir alimentaire.

  • le sucre peut accompagner la consommation d'aliments apportant des vitamines et des sels minéraux
  • attention à ne pas abuser des boissons sucrées et des aliments à la fois gras et sucrés
 

Matières grasses ajoutées

  • limiter la consommation, favoriser la variété, privilégier les matières grasses végétales (huiles d'olive, de colza, etc.), limiter les graisses d'origine animale (beurre, crème)

La graisse d'oie est employée dans la cuisine du Sud-Ouest de la France principalement où les statistiques montrent que les maladies cardio-vasculaires y sont moins dramatiques que dans d’autres régions. La graisse d'oie est riche en acides gras insaturés ; sa composition est proche de celle de l'huile d'olive. Alors pourquoi ne pas cuisiner de temps à autre à la graisse d'oie ?

 

Boissons

  • de l'eau à volonté au cours et en dehors des repas
  • ne pas abuser des boissons sucrées et des boissons alcoolisées. Une consommation modérée a des effets bénéfiques pour la santé.

Il est recommandé en général de renforcer la consommation de fruits et de légumes ainsi que des aliments du groupe pain et céréales et de modérer sa consommation de graisses.
La variété est le gage du plaisir réitéré de la gastronomie. Le constat est réel dans certaines régions du globe : les habitants vivent mieux, et en moyenne plus longtemps que d'autres, et ce, en raison de leur mode de vie. Ce constat se fait aussi en France sur les bords de la mer Méditerranée.

Pour en savoir plus
La Santé vient en mangeant (PDF)

L'alimentation méditerranéenne

L'alimentation méditerranéenne est apparue comme l'une des mieux adaptées pour l'homme. Elle se traduit en particulier par une moindre fréquence d'apparition des maladies cardio-vasculaires, qui sont les principales causes de mortalité dans les pays développés.

Cette alimentation particulière est circonscrite aux régions ensoleillées de l'ensemble du bassin méditerranéen. En France, deux régions sont particulièrement concernées : Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes -Côte d'Azur.

Traditionnellement, la nourriture y est d'abord conviviale mais frugale, singulièrement variée en fruits et légumes et articulée autour de la triade : blé, olivier, vigne.

 

L'alimentation méditerranéenne se caractérise donc par

  • une grande consommation de légumes et de fruits, de céréales (blé dur, blé tendre, riz, etc.) et de légumineuses (pois, haricots, lentilles, etc.)

  • une large utilisation d'herbes, d'épices et d'aromates

  • une consommation modérée de viandes rouges (surtout ovines et caprines) au profit du poisson

  • une faible consommation de lait et de beurre, au profit des fromages frais et yaourts

  • l'ajout, presque exclusif en cuisine, d'huile d'olive vierge

  • une absorption raisonnable de vin ; l'eau étant la seule boisson indispensable.

De cette énumération, on confirmera l'intérêt nutritionnel

  • des nutriments (substances alimentaires pouvant être entièrement et directement assimilées)
  • des micronutriments (nutriments non-énergétiques : vitamines, éléments, oligo-éléments)
  • des macronutriments (nutriments énergétiques : protides, lipides, glucides) présents dans ces matières premières de base :
    - prédominance importante de matières grasses végétales riches en acides gras mono-insaturés
    - apports équilibrés en protéines animales et végétales
    - place des sucres (glucides) dits lents
    - richesse en fibres
    - richesse en agents antioxydants
    - richesse en vitamines
    - et richesse en minéraux

 

Ce type de régime paraît apporter un réel bénéfice sur la santé.
Les confirmations se font d'ailleurs de plus en plus nombreuses au plan scientifique même si des interrogations subsistent sur les causes exactes de certains effets constatés.

 

 

Pour en savoir plus
Le programme national Santé-Nutrition (PDF)

Haut de page